spleen sexuel

Tout savoir sur le spleen sexuel

Le spleen sexuel est un terme utilisé pour parler de l’ennui que peuvent ressentir deux partenaires, ou bien l’un d’entre eux uniquement, concernant leur vie intime. Un sondage réalisé en 2020 montre que plus de 30% des français préfèreraient passer une semaine entière sans avoir de relations sexuelles plutôt que de vivre une semaine sans leur smartphone.

 

Un résultat qui en dit long sur notre addiction aux technologies mais aussi sur la morosité de certaines relations qui manquent cruellement de piment et d’aventure. Avoir une dominatrice au tel, vivre de nouvelles expériences : quelques conseils pour éviter ce spleen sexuel tant redouté.

 

Oser pour éviter l’ennui à tout prix

 

Ce qui peut causer un certain ennui dans les relations intimes d’un couple, c’est sans aucun doute l’habitude. Des gestes faits par automatisme, un mécanisme répétitif : vous voilà installés dans une routine intime qui manque clairement de piquant et de dynamisme. Pour éviter le spleen sexuel, la meilleure chose à faire est d’oser !

 

Sortez des sentiers battus et de votre zone de confort, faites de nouvelles expériences, essayez de nouvelles choses sans avoir peur d’être gêné : dans le meilleur des cas vous découvrirez de nouvelles sources de plaisir, et dans le pire cela vous fera une anecdote à partager avec la personne que vous aimez.

 

Bien évidemment, il va être nécessaire de communiquer avec votre partenaire avant de vous lancer à corps perdu dans une aventure intime surprenante. Discutez de ce que vous auriez toujours aimé essayer, des choses qui vous intriguent et suscitent votre curiosité. Après avoir trouvé un terrain d’entente, vous pourrez partir à la découverte de plaisirs nouveaux !

 

Se rappeler les premiers émois et raviver la flamme

 

Au début d’une relation, le contexte rend souvent tout plus excitant. On apprend à se découvrir, on vit tout plus intensément, la moindre caresse réveille les petits papillons endormis dans nos estomacs. Pour éviter le spleen sexuel, il peut être bon de raviver de bons souvenirs et de recréer ce genre de situations où la séduction est de mise.

 

Mais concrètement, comment faire ? C’est très simple, replongez dans vos souvenirs et demandez-vous quelles étaient les choses qui vous faisaient vibrer à l’époque. Des rendez-vous improvisés ? Des échanges de sms coquins ? Vous avez votre réponse : à vous de faire en sorte de revivre tous ces bons moments.

 

Entre la vie quotidienne, la vie de famille et la vie professionnelle, il arrive que l’on ne voit plus vraiment son partenaire comme cet amant sexy qui nous faisait tourner la tête dans les débuts. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à faire le premier pas en achetant de la lingerie par exemple, ou en prenant le temps d’organiser une soirée ensemble dans un contexte extérieur (hôtel, etc) afin de vous concentrer à nouveau sur votre désir mutuel.

 

Se concentrer sur autre chose que sur la pénétration

 

La pénétration est devenue le cœur de nos relations intimes, et quand c’est terminé, le rapport est terminé également. Néanmoins, pour un grand nombre de femmes, les sensations procurées par la pénétration ne sont pas aussi intenses que par la stimulation du clitoris, ce que les hommes ne peuvent évidemment pas deviner par eux-mêmes !

 

Si vous vous trouvez dans cette situation, il est essentiel d’en parler avec votre partenaire, de lui expliquer que la pénétration est agréable et que vous aimez cela, mais que vous ressentez davantage de plaisir lorsque celle-ci est accompagnée d’une stimulation du clitoris, que ce soit avec les mains ou avec un sextoy.

 

Une fois que vous aurez crevé l’abcès, vous pourrez trouver ensemble des solutions qui vous permettront de prendre du plaisir ensemble et donc de ne pas vous lasser. De même, cela donnera peut-être envie à votre conjoint de s’exprimer lui-aussi sur certaines choses qui lui procurent davantage de plaisir comme le sexe oral par exemple.

 

Ne jamais négliger les préliminaires

 

Après plusieurs mois voire plusieurs années, il est fort probable qu’une routine s’installe. Les enfants sont couchés, vous vous installez dans votre lit, commencez à vous câliner, les choses sérieuses commencent et après que la phase de pénétration soit terminée, chacun s’endort de son côté.

 

Ce genre de routine peut s’avérer ennuyeux car répétitif, notre corps finit par agir automatiquement et on oublie de se concentrer sur le plaisir que cela procure. Pour éviter que cette situation ne se produise ou pour y remédier, l’idéal est de prendre le temps d’attiser votre curiosité en prenant le temps de profiter des préliminaires.

 

Sexe oral, caresses, chatouilles, massages, petits bisous : laissez libre court à vos envies et profitez de ce moment de détente et de complicité partagé avec la personne que vous aimez. Quand vous en aurez envie, vous pourrez passer, ou non, à la pénétration. Vous pouvez également alterner les deux afin de faire durer le plaisir et de multiplier les sensations !